Retour

Équité salariale dans les résidences communautaires: on avance petit à petit

2014-04-14

On avance petit à petit

- Presqu'un an après avoir dévoilé les résultats d'une étude sur l'équité salariale des travailleuses à domicile, des maisons de transition et des garderies, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a enfin publié les résultats de l'étude des travailleuses des résidences communautaires.

Selon la Coalition pour l'équité salariale du N.-B., les salaires proposés pour que les travailleuses des résidences communautaires puissent atteindre l'équité par rapport à des emplois à prédominance masculine représentent une amélioration. En effet, les résultats de l'étude sont meilleurs que ceux obtenus pour les employées des agences de soutien à domicile, des maisons de transition et des services de garde d’enfants.

Cela étant dit, la présidente de la Coalition pour l'équité salariale du N.-B. s'empresse d'expliquer que les échelles salariales proposées pour les travailleuses des résidences communautaires, principalement des femmes, ne constituent pas une véritable équité salariale. L’équité salariale veut dire un salaire égal pour un travail qui pourrait être différent mais de valeur égale.

"Pour les travailleuses qui s'occupent d'adultes dans ce secteur, un salaire horaire de 14,80 $ est mieux que le salaire moyen qu'elles reçoivent à l'heure actuelle, soit 11,95 $. Il s'agit aussi d'une nette amélioration par rapport aux résultats obtenus pour les travailleuses de soutien à domicile et des services de garde, établis à 13,15 $," explique la présidente de la Coalition, Vallie Stearns. "Cependant, bien qu'il y ait des améliorations, tous les principes de l'équité salariale n'ont pas été appliqués dans cette étude."

Les meilleurs résultats viennent du fait que cette fois-ci, le gouvernement a tenu compte d'une des six recommandations mises de l'avant par la Coalition. En effet, le gouvernement a utilisé les données sur les salaires des hommes les plus récents (2012) pour établir des salaires équitables pour ces travailleuses pour l'année 2013. La dernière fois, ils avaient utilisé des données de 2010 pour calculer des ajustements d'équité salariale pour 2012.

"Ce petit changement a été suffisant pour donner de meilleurs résultats pour le groupe des travailleuses à domicile," selon Vallie Stearns, "mais les progrès sont lents. Nous continuons à demander au gouvernement de calculer de façon juste la véritable valeur de ce travail."

Les principes de l'équité salariale, tels que promus par la Coalition pour l'équité salariale comprennent l'utilisation de descriptions de tâches précises et des données salariales du marché pour tous les comparateurs masculins, en l'occurrence, les concierges et les superviseurs, et sans exclure les milieux de travail syndiqués. De surcroit, on doit absolument éviter de répartir les ajustements salariaux sur une période de quatre ans sans prévoir des hausses du coût de la vie.

"Il est attristant de constater que les travailleuses des résidences communautaires gagneront en 2016 ce qu'elles auraient dû gagner en 2013. Leur salaire traîne derrière celui des emplois masculins auxquels elles sont comparées," conclut Vallie Stearns. "Voilà qu'on prouve encore une fois la nécessité de légiférer l'équité salariale dans le secteur privé."

La Loi sur l'équité salariale, 2009 s'applique au secteur public seulement. Il ne s'applique pas aux services publics qui font l'objet de contrats ou de subsides gouvernementaux tels que les résidences communautaires, les agences de soutien à domicile ou de garde d’enfants.

Afin de développer une expertise au Nouveau-Brunswick pour mesurer et calculer l'équité salariale, la Coalition organisera bientôt un atelier sur la méthodologie et invitera une experte en équité salariale lors de son AGA le 14 juin.

 

 

Catégories d’emplois

Taux horaire moyen 2013

Taux horaire "juste" selon le gouvernement

Écart horaire

Fournisseur(e) de soins directs (adultes)

$11.95

$14.80

$2.85

Superviseur(e) / fournisseur(e) de soins directs (adultes)

$15.23

$16.06

$0.83

Fournisseur(e) de soins directs (enfants)

$14.87

$14.92

$0.05

Superviseur(e) / fournisseur(e) de soins directs (enfants)

$18.57

$16.18

-$2.39

 

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.