Retour

La Coalition veut des actions concrètes en matière d'équité salariale pendant la deuxième année du mandat du gouvernement provincial

2015-09-21

« Il est temps que le gouvernement Gallant agisse sur ses promesses électorales, affirme Jula Hughes », vice-présidente anglophone de la Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick. « Le gouvernement s’apprête à débuter la seconde année de son mandat et jusqu’ici, peu a été fait en matière d’équité salariale. Le gouvernement a l’occasion et l’obligation d’améliorer la situation financière de milliers de femmes en implantant des salaires non-discriminatoires ».

Le programme électoral du Parti libéral du Nouveau-Brunswick comprend (p. 30):

·         Améliorer la méthodologie pour l’ajustement de l’équité salariale et exiger des organismes ayant plus de 50 employés qui font affaire avec le gouvernement par les processus d’approvisionnement ou en lien avec des programmes de financement qu’ils établissent des plans d’équité salariale.

·         Assurer que la Loi de 2009 sur l’équité salariale est pleinement mise en œuvre dans tous les secteurs du gouvernement, y compris les sociétés de la Couronne.

« Nous attendons des actions concrètes sur ces promesses et collaborerons de notre mieux avec le gouvernement. Nous voulons que ce soit un succès », ajoute Jula Hughes.

« En l’absence de loi sur l’équité salariale pour le secteur privé, le gouvernement doit établir des mécanismes fiables et s’assurer que les organismes implantent réellement des plans d’équité salariale », affirme Johanne Perron, directrice générale de la Coalition.

« Nous voulons pouvoir affirmer avec confiance que les employeurs analysent et comparent les emplois à prédominance féminine avec les emplois à prédominance masculine selon les responsabilités, les compétences, les conditions de travail et les efforts requis. Si l’évaluation montre que les emplois féminins ne sont pas aussi payés que les emplois masculins de même valeur, les employeurs devront ajuster les salaires des emplois féminins », explique Johanne Perron.

Jula Hughes rappelle que la Coalition continuera à promouvoir une loi sur l’équité salariale pour le secteur privé : « Un salaire égal pour un travail de même valeur est un droit de la personne et ne devrait pas être laissé aux mesures volontaires ».

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.