Retour

L'équité salariale est un droit de la personne

2016-12-08

 La Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick souligne la Journée des droits de la personne le 10 décembre en rappelant que l'équité salariale est un droit fondamental de la personne.  
« L'équité salariale - un salaire égal pour un travail de valeur égale ou comparable -  est un droit fondamental de la personne reconnu depuis 1951, lorsque l’Organisation internationale du Travail a adopté la Convention sur l’égalité de rémunération. Cependant, ce droit de la personne n’est souvent pas respecté dans les emplois à prédominance féminine car ces emplois sont souvent sous-évalués et sous-payés. Par conséquent, les femmes du Nouveau-Brunswick ont gagné 88,8 cents l'heure par dollar gagné par les hommes en 2015 (soit en moyenne 20,18 $ par rapport à 22,72 $). On estime qu'environ 80% de cet écart salarial est attribuable à la discrimination », affirme Vallie Stearns-Anderson, présidente de la Coalition.
Pour assurer l’équité salariale, il faut comparer la valeur des emplois à prédominance féminine à la valeur des emplois à prédominance masculine, basé sur quatre facteurs :  responsabilités, compétences, conditions de travail et efforts.  Si la valeur est équivalente, le salaire doit être égal.
« Il n'y a aucune raison de tolérer la discrimination fondée sur le genre. Bien que la Coalition soit encouragée par le fait que les gouvernements provincial et fédéral prennent des mesures en faveur de l'équité salariale, nous rappelons aux élus que le temps d'agir en matière d'équité salariale est maintenant, et non pas dans un futur non défini » conclut Stearns - Anderson.

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.