Retour

L'équité salariale pour atteindre un salaire convenable, réaction au rapport du Conseil sur le vieillissement

2017-01-30

 Moncton - La Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick voit dans le rapport du Conseil sur le vieillissement une nouvelle voix qui réclame de meilleurs salaires pour les travailleuses prodiguant des soins aux personnes âgées.

« Comme le souligne le Conseil sur le vieillissement, il faut enfin offrir un salaire convenable dans le secteur des soins aux personnes âgées. Pour nous, il est évident que cela passe par l’équité salariale et par la mise en œuvre de la promesse du gouvernement libéral de revoir la méthodologie », affirme Vallie Stearns-Anderson, présidente de la Coalition pour l’équité salariale.

Au Nouveau-Brunswick, quelque 10 000 personnes travaillent dans le domaine de prestations de soins au privé. Elles gagnent un faible salaire, soit un peu plus que le salaire minimum avec peu ou pas d’avantages sociaux ou régime de retraite.

« Les emplois dans le secteur des soins aux personnes âgées sont clairement des emplois à prédominance féminine. La meilleure façon d’assurer que les femmes du secteur reçoivent réellement un salaire intéressant est de faire un exercice d’équité salariale crédible avec une méthodologie reconnue. C’est ainsi qu’on pourra rémunérer ces femmes de façon équitable comparativement aux personnes qui occupent des emplois à prédominance masculine de valeur comparable », ajoute Vallie Stearns-Anderson.

Une étude par l’économiste Ruth Rose a déterminé que le salaire équitable aurait dû se situer entre 20$ et 22$ l’heure en 2012. Ces résultats contrastaient avec ceux auxquels était arrivé le gouvernement de l’époque et qui allaient de 12,50 $ à 14,80 $ l’heure – salaires étalés sur 5 ans et donc atteints en 2016-2017 seulement.

Selon la Coalition, il y a de plus en plus de consensus social sur le fait que les faibles salaires des travailleuses dans les secteurs des soins ne correspondent aucunement aux compétences, responsabilités, efforts et conditions de travail exigés par leurs emplois. Le rapport du Conseil sur le vieillissement, Se tenir ensemble : Une stratégie sur le vieillissement pour le Nouveau-Brunswick, fait partie de cette tendance. Il recommande d’établir un ‘salaire intéressant’ et une échelle salariale fondée sur la formation, la certification et l’évaluation.

« Comme le souligne le rapport du Conseil sur le vieillissement en page 13, les femmes âgées comptent parmi les personnes les plus défavorisées dans notre société car elles n’ont pas eu les mêmes avantages que les hommes alors qu’elles étaient sur le marché du travail. La Coalition espère donc que le gouvernement provincial profitera de son budget de mardi prochain pour en finir avec cette discrimination et apporter les investissements nécessaires afin que les travailleuses qui prodiguent ses soins indispensables aux ainés obtiennent l’équité salariale », conclut Vallie Stearns-Anderson. 

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.