Retour

Journée internationale des femmes 2017: où est rendue l'équité salariale au Nouveau-Brunswick?

2017-03-07

En cette Journée internationale des femmes, la Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick célèbre le travail accompli en matière d'équité salariale et fait la mise au point du chemin qu'il reste à faire.

« L'équité salariale – un salaire égal pour un travail de valeur égale – est un droit fondamental de la personne qui a connu des victoires et de la reconnaissance au Nouveau-Brunswick au cours des années. Nous nous réjouissons de voir les progrès réalisés grâce à plusieurs années d’efforts collectifs de nombreux organismes communautaires et de syndicats en partenariat avec la Coalition. Par contre, il reste encore beaucoup de chemin à faire pour atteindre l’équité salariale dans la province. » affirme Vallie Stearns-Anderson, présidente de la Coalition.

Au cours de la dernière année, le gouvernement provincial a procédé à des rajustements d’équité salariale pour les travailleuses de soutien en éducation et les sténographes judiciaires. Des rapports mandatés par le gouvernement ont fait constat de l’iniquité salariale dont font face plusieurs travailleuses dans leur champ respectif. C’est le cas du rapport du Conseil sur le vieillissement Se tenir ensemble : Une stratégie sur le vieillissement pour le Nouveau-Brunswick et du rapport de la Commission d’étude sur les services de garde Valoriser les enfants, les familles et les services de garderie éducatifs. De plus, dans son Plan pour les familles, le gouvernement provincial reconnait l’importance de l’équité salariale pour faire progresser l’égalité des femmes et pour réduire la pauvreté.

« La suite logique de cette reconnaissance du problème d’iniquité salariale est l’action et les changements systémiques pour y mettre fin. Il faut s’assurer que la Loi de 2009 sur l’équité salariale soit pleinement mise en œuvre. Il faut que le gouvernement provincial tienne ses promesses électorales d’améliorer la méthodologie pour ajuster l’équité salariale et exiger des organismes ayant plus de 50 employés qui font affaire avec le gouvernement qu’ils établissent des plans d’équité salariale. Il faut également une loi sur l’équité salariale pour le secteur privé où travaillent 65% des Néo-Brunswickoises. » affirme Johanne Perron, directrice générale de la Coalition.

En cette Journée internationale des femmes, la Coalition pour l’équité salariale invite la population du Nouveau-Brunswick de prendre une pause pour célébrer nos victoires et renouer notre engagement pour mettre fin à l’une des causes les plus importantes de l’inégalité économique des femmes : l’iniquité salariale.

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.