Communiqués

Retour

Un pas vers l'équité pour les maisons de transition

2018-04-17

Moncton – La Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick accueille favorablement l'augmentation de 11 pour cent du financement accordé aux 13 maisons de transition de la province, annoncé aujourd'hui par le ministre des Familles et des Enfants, Stephen Horsman. Le budget passera de 2,9 millions de dollars à 3,3 millions de dollars.

La répartition de ce financement est laissée à la discrétion de chaque maison de transition, mais la Coalition espère qu’une partie du financement supplémentaire sera investie dans l’augmentation des salaires des travailleuses. Les intervenantes, qui gagnent en moyenne 13,40 $ de l'heure, seront toujours parmi les travailleuses les moins bien rémunérées au Canada.

« On se réjouit que le gouvernement investisse dans ce secteur, mettant fin à une décennie de financement stagnant. Ce secteur à prédominance féminine bénéficierait d’investissements additionnels, notamment pour assurer de meilleurs salaire pour les travailleuses », affirme Frances LeBlanc, la présidente de la Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick. 

Une étude menée par l’économiste Ruth Rose a conclu qu’en 2012, le salaire horaire des intervenantes dans les refuges pour femmes devrait être 19,98$ pour atteindre l’équité salariale. Aujourd’hui, avec l’inflation, ils devraient être encore plus élevés.

«  Les salaires des travailleuses devraient refléter la valeur du service vital offert par les intervenantes à la communauté et aux victimes de violence », ajoute Frances LeBlanc.

Information: 

Frances LeBlanc, présidente : (506) 850-1033 (c)
Johanne Perron, directrice générale : (506) 855-0002 (t); (506) 850-6963 (c)

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2018 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.