Communiqués

Retour

Un nouvel investissement fédéral améliorera la sécurité économique des femmes à Moncton

2018-11-13

Le gouvernement s'est engagé à promouvoir l'égalité entre les sexes et comprend l'importance d'offrir plus de possibilités aux femmes dans toutes les sphères de la vie au Canada pour renforcer leur autonomie. Par nos investissements dans des projets qui améliorent la sécurité économique des femmes, nous contribuons à créer des conditions propices à leur réussite, de même qu’à celle de leur famille et de leur collectivité.

 

L’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, et l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santéont aujourd’hui annoncé que le gouvernement du Canada financera un projet qui améliorera la sécurité économique des femmes à Moncton et partout au Nouveau-Brunswick.

 

La Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick inc. recevra une enveloppe de 335 005 $ pour financer un projet d’une durée de 36 mois intitulé Valorisation du travail de soins aux personnes offerts dans le secteur privé.Dans le cadre de ce projet, la Coalition se penchera sur la faible rémunération des femmes qui offrent des soins dans des établissements privés. La Coalition évaluera les salaires dans le secteur dans le but d’établir des échelles salariales équitables pour un éventail de soins dans la province. Ce faisant, elle aidera ces travailleuses à revendiquer un salaire égal pour un travail égal. La Coalition souhaite contribuer à changer la manière dont la société perçoit et évalue la prestation des soins.

 

L’insécurité économique continue de toucher un nombre disproportionné de femmes. En 2015, au Canada, les Canadiennes ont gagné seulement 87 cents pour chaque dollar gagné par les Canadiens. Elles étaient en outre beaucoup plus susceptibles d’occuper un emploi à temps partiel (les femmes représentent 76 % de la main-d’œuvre à temps partiel), et 25 % d’entre elles affirmaient travailler à temps partiel en raison de leurs responsabilités parentales. Afin de contribuer à la réduction des écarts salariaux entre les femmes et les hommes, le gouvernement du Canada a récemment présenté une loi proactive d’équité salariale dans les secteurs règlementés par le gouvernement fédéral. Ce dernier donne l’exemple dans l’espoir que les secteurs publics et privés feront de même. 

 

En octobre 2017, Condition féminine Canada a lancé un appel de proposition de projets pour promouvoir la sécurité économique des femmes au Canada en tâchant de remédier à certaines des causes fondamentales de l’inégalité, dont, notamment, des obstacles comme l’accès aux services de garde d’enfants, les salaires inégaux et l’écart salarial entre les femmes et les hommes. À la suite de cet appel de propositions intitulé « Promouvoir la sécurité économique des femmes», une trentaine de projets ont été approuvés et recevront un financement totalisant 10 millions de dollars. Les projets approuvés dureront trois ans. Ce financement s’inscrit dans nos efforts continus pour renforcer l’autonomie économique des femmes et faire avancer l’égalité entre les sexes au Canada.

 

 

Citations : 

 

 

 

« Notre gouvernement sait que nos investissements dans les femmes profitent à toute la population puisqu’ils renforcent l’ensemble de l’économie. D’où l’importance de ces projets, qui créeront des conditions propices à l’épanouissement professionnel et personnel des femmes. En finançant des organismes comme La Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick inc. qui s’emploieront à éliminer les obstacles qui limitent le pouvoir d’action des femmes, nous faisons en sorte que l’ensemble des Canadiennes et Canadiens aient une chance réelle et équitable de réussir, indépendamment de leur sexe et de leur identité de genre. »

 

L’honorable Maryam Monsef, C.P., députée

Ministre de la Condition féminine

 

 

 

 

« Les femmes qui travaillent dans le secteur des soins de santé ont trop longtemps été surreprésentées et mal rémunérées. Notre gouvernement veut changer cette situation en accordant un financement à la Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick inc. Ce financement permettra à la Coalition d’évaluer les salaires dans le secteur de la santé en vue d’établir des échelles salariales équitables. En tant qu’ancienne membre de la Coalition et défenseure de toujours de l’égalité salariale, je suis on ne peut plus fière d’appuyer l’excellent travail de la Coalition dans sa quête d’équité salariale pour toutes les femmes. »

 

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, C.P., députée

Ministre de la Santé

 

 

 

 

« Nous sommes très heureuses de pouvoir compter sur le soutien du gouvernement fédéral pour avancer l’équité salariale au Nouveau-Brunswick. Avec ce projet, nous espérons pouvoir changer la façon dont notre société perçoit la valeur des soins et corriger une injustice historique contre les femmes qui travaillent dans cet important secteur de notre économie. »

 

Frances LeBlanc, présidente

Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick inc.

 

 
 
Les faits en bref
  • Le 29 octobre 2018, le gouvernement du Canada a introduit la Loi visant à établir un régime proactif d’équité salariale dans les secteurs public et privé fédéraux. Cette loi historique garantira à un plus grand nombre de femmes une rémunération équitable pour leur travail.
  • Le McKinsey Global Institute estime que l’adoption de mesures pour faire progresser l’égalité des sexes, notamment pour augmenter la participation des femmes au marché du travail et leur assurer une meilleure représentation dans le secteur des technologies, renforcerait l’économie du Canada, qui pourrait y gagner 150 milliards de dollars d’ici 2026.
  • La sécurité économique comprend la sécurité sociale de base, c’est-à-dire la satisfaction des besoins de base comme la santé, l’éducation et le logement.  
  • Le Programme de promotion de la femme de Condition féminine Canada verse du financement à des organismes admissibles pour leur permettre de réaliser des projets cherchant à aplanir des obstacles systémiques à l’égalité au Canada.  
 
– 30 –
 
Liens connexes
 
Personnes-ressources
 
Braeson Holland
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de la Condition féminine
343-549-8825
 
Valérie Haché
Agente des communications
Condition féminine Canada
819-420-8684

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2019 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.