Communiqués

Retour

J’y tiens. Et toi?

2019-11-07

Moncton – La Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick demande au gouvernement de poursuivre ses investissements dans les salaires de l’ensemble du secteur des soins communautaires afin d’atteindre l’équité salariale le plus tôt possible.  

« Atteindre l’équité salariale dans le secteur des soins est à la fois juste et stratégique », déclare Frances LeBlanc, présidente de la Coalition.  

« Nous reconnaissons que le gouvernement a investi dans les salaires du secteur des soins des personnes aînées et handicapées au cours des dernières années, mais les emplois demeurent sous-évalués et sous-payés », affirme-t-elle. « Ce sont des emplois à forte prédominance féminine et les salaires y sont beaucoup plus bas que ceux des emplois à prédominance masculine de même valeur. Il faut redresser les salaires afin qu’ils reflètent le niveau de responsabilités, d’habiletés et d’effort ainsi que les conditions de travail difficiles associés à ces emplois. C’est un droit de la personne. » 

D’ailleurs, la Coalition invite les personnes préposées aux soins et les employeurs à participer à un processus d’équité salariale pour déterminer la valeur des emplois du secteur. Les résultats appuieront ses démarches de sensibilisation et de revendication en vue d’obtenir de meilleurs salaires, dans le cadre de son projet de Valorisation du travail des soins. Par son slogan « J’y tiens. Et toi? », la Coalition appelle la population et le gouvernement à l’action.  

« Une étude menée il y a quelques années a permis de déterminer qu’en 2012, l’équité salariale pour certains services de soins se situait autour de 20 $ l’heure - loin des 13,40 $ à 15 $ actuels », explique Frances LeBlanc. « Nous voulons savoir ce qu’il en est aujourd’hui et élargir notre étude à l’ensemble du secteur des soins ». 

La Coalition rappelle que les soins font partie de l’infrastructure sociale. « C’est l’ensemble de la société et de l’économie qui bénéficiera si on investit dans les salaires du secteur des soins », soutient Frances LeBlanc. « D’abord, les personnes qui ont besoin d’aide pourront compter sur des services de soins plus stables si les salaires sont adéquats. Conséquemment, leurs familles pourront participer plus activement sur le marché du travail. De plus, on retrouve ces emplois partout sur le territoire du Nouveau-Brunswick et les augmentations de salaires de travailleuses et travailleurs qui gagnent entre 13,40 $ et 15,05 $ seront dépensés et réinvestis directement dans leurs communautés. » 

Les personnes préposées aux soins et les employeurs intéressés par le projet de Valorisation du travail des soins peuvent contacter la Coalition et suivre son évolution via un groupe de discussion FaceBook. 

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2019 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.