Retour

Livraison spéciale pour Shawn Graham : signatures de partout dans la province

2009-12-18

Le lutin de la Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick a fait la livraison de 1200 cartes de Noël au premier ministre de la province, Shawn Graham, ce matin dans le foyer de l’Assemblée législative. Les cartes aux messages amusants ont été signées par 1200 résidentes et résidents de partout dans la province pour demander qu’une loi soit adoptée et mise en vigueur au plus vite pour obliger tous les employeurs du secteur privé à payer un salaire égal pour un travail de valeur égale.

Le premier ministre, accompagné par la ministre responsable de la condition de la femme, Mary Schryer, a affirmé que son gouvernement n’adopterait pas de loi pour le secteur privé pour l’instant. Il a rappelé le lancement du programme Égalité au travail. Cette initiative ne propose que des mesures volontaires à un problème de droits humains.

« La Coalition applaudit l’adoption d’une loi sur l’équité salariale pour le secteur public ainsi que l’aide que le gouvernement apportera pour que cinq groupes d’employés qui offrent des services aussi essentiels de la garde d’enfants et les soins aux personnes âgées obtiennent l’équité salariale. Les mesures volontaires ne fonctionnent pas pour le secteur privé. Il faut une loi pour que l’équité salariale soit à la portée de toutes et tous. C’est une question de justice », a rétorqué la présidente de la Coalition pour l’équité salariale, Marilyn MacCormack.

Les employeurs du secteur privé ont eu 5 ans à se conformer à des mesures volontaires avec le plan de réduction de l’écart salarial. Seulement sept des 23 000 entreprises de la province participent au programme Égalité au travail en ce moment.

De plus, rien n’indique que les participants et participantes doivent instaurer l’équité salariale pour obtenir la désignation «Égalité au travail ». Cette question reste encore sans réponse du gouvernement.

L’équité salariale est atteinte par un processus d’évaluation de poste. Des hausses de salaire sont seulement nécessaires lorsque les emplois traditionnellement ou majoritairement occupés par des femmes sont moins payés que des emplois de la même valeur qui sont majoritairement occupés par des hommes.

L’équité salariale est un droit humain et toute la population mérite que ses droits humains soient respectés.

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.