Retour

Priorités des femmes : les partis politiques provinciaux en discutent

2010-03-03

Les quatre partis politiques du Nouveau-Brunswick participeront à une table ronde sur les questions de femmes au Centre communautaire Lions à Moncton, le 8 mars, la Journée internationale de la femme. David Alward, chef du Parti progressiste-conservateur, Kelly Lamrock, ministre du Développement social dans le gouvernement Libéral provincial, Roger Duguay, chef du Nouveau parti démocratique et Jack MacDougall, Chef du Parti vert, seront participeront à la session publique.
 
« Lorsque nous nous sommes demandé ce que nous voulions pour la Journée internationale des femmes, nous avons décidé qu’il nous fallait entendre les partis politiques sur les questions entourant l’égalité. Ces questions ne sont pas assez souvent débattues à l’Assemblée législative, donc nous avons créé un forum pour les soulever ici », affirme Auréa Cormier du Front commun pour la justice sociale.
 
L’évènement, Priorités des femmes : les partis politiques en discutent, est organisé par la Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick, le Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick, la Coalition pour des services de garde à l’enfance au Nouveau-Brunswick et le Front commun pour la justice sociale, avec l’aide du Conseil consultatif sur la condition de la femme et du Conseil du travail de Moncton et région.
 
« Cet évènement sera une occasion unique d’entendre les représentants de nos partis politiques provinciaux parler directement des questions qui touchent les femmes », souligne la directrice générale du Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick, Sarah LeBlanc. « Si seulement 10 pour cent des députés à l’Assemblée législative sont des femmes, c’est 100 pour cent des députés qui sont responsables de la condition féminine. »
 
« Certaines personnes semblent penser qu’il est ironique ou inapproprié que des hommes représentent les partis politiques à cette table ronde », soulève la directrice générale de la Coalition pour des services de garde à l’enfance du Nouveau-Brunswick Jody Dallaire. « Si ce sont tous des hommes, cela reflète la triste réalité de la sous-représentation extrême des femmes en politique au Nouveau-Brunswick. Mais nous voulions voir les chefs de partis, ou une personne qui les représente. Ce sont eux les décideurs et les femmes et les priorités des femmes méritent leur attention. »
 
« Une élection provinciale aura lieu cette année. Les partis politiques élaborent leur programme électoral » rappelle Johanne Perron de la Coalition. « Notre évènement nous permettra d’entendre ce que les partis pensent sur les questions qui nous préoccupent. Il est encore temps d’influencer les partis afin qu’ils s’engagent davantage sur ces questions. »
 
L’évènement est gratuit et ouvert au public. Un léger diner sera offert, mais la préinscription est obligatoire en communiquant avec le Conseil consultatif sur la condition de la femme au Nouveau-Brunswick (acswcccf@gnb.ca).
 
-30-

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.