Retour

La Coalition pour l'équité salariale du N.-B. s'inquiète pour son financement

2010-04-08

 

La Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick s’inquiète devant un retard de deux mois pour la réponse à sa principale demande de financement de projet auprès de Condition féminine Canada, pour 2010-2013.

Le financement de quatre projets du Nouveau-Brunswick a déjà été annoncé par la ministre d’État à la Condition féminine, Helena Guergis. La Coalition ne s’explique pas l’hésitation du gouvernement. « Nous avons toujours atteint nos objectifs au cours de la dizaine d’années où nous avons reçu du financement de Condition féminine Canada » rappelle Denise Savoie, vice-présidente francophone de la Coalition pour l’équité salariale.

La subvention demandée à Condition féminine Canada permettrait de travailler étroitement avec des femmes de partout dans la province pour développer leurs habiletés de leadership et augmenter leur participation à la vie démocratique et économique de leurs collectivités. Le projet proposé est centré sur l’offre d’ateliers et d’outils de leadership tels que la sensibilisation, le travail avec les médias et le réseautage. Il aurait soutenu l’échange des connaissances acquises sur les meilleurs moyens d’action entre les participantes de la province. Finalement, il aurait également rejoint un vaste auditoire par la distribution d’information sur des questions telles que la discrimination au travail et des outils permettant d’améliorer les conditions salariales des femmes.

« La Coalition a développé une expertise reconnue tant par les intervenants sociaux que par le gouvernement. Son travail contribue à l’amélioration des conditions économiques des femmes de la province », affirme la directrice du Conseil consultatif sur la condition de la femme au N.-B., Rosella Melanson.

Avec ses 700 membres individuel(le)s et 81 membres organisationnels, la Coalition est sans contredit l’un des plus importants groupes de défense des droits des femmes de la province. « Sans financement, le travail de la Coalition sera limité et les bénévoles auront moins de soutien», explique Denise Savoie.

Le dernier projet financé par Condition féminine Canada a habileté des femmes qui occupent des emplois traditionnellement féminins à valoriser leur emploi pour atteindre l’équité salariale dans leur milieu de travail. Ainsi, à la suite d’une journée d’atelier incluant la présentation de la pièce de théâtre « On travaille pas pour des pinottes! », des intervenantes en intégration communautaire des Centres d’activités de développement pour adultes, programmes et formation (Centres ADAPF) ont décidé de prendre des actions concrètes pour faire connaître leur travail et pour améliorer leurs conditions salariales.

« Les outils proposés par la Coalition nous ont beaucoup aidées à porter notre dossier auprès du gouvernement et de nos employeurs, ainsi que dans les médias », affirme la
directrice du Centre Horizon, Suzanne Martin. « Les intervenantes font un travail extraordinaire, mais, comme plusieurs personnes dans des emplois à prédominance féminine, sont sous-payées. La Coalition nous a aidées à faire valoir ce travail et la nécessité d’améliorer nos salaires ».

Après des années de travail acharné, la Coalition a obtenu des gains importants en matière d’équité salariale – un salaire égal pour un travail de valeur égale – notamment, l’adoption d’une loi provinciale sur l’équité salariale pour le secteur public, en juin 2009. Elle a aussi fait valoir le travail de milliers de femmes, telles les auxiliaires familiales et les éducatrices en garderie, qui offrent des services mandatés par le gouvernement. Cinq de ces groupes sont actuellement en train de compléter un programme d’équité salariale en collaboration avec le gouvernement provincial.

La Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick a été fondée en 1998 et vise une société où la valeur des emplois traditionnellement ou majoritairement occupés par des femmes est reconnue et rémunérée de façon équitable.

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.