Retour

Équité salariale: le point sur la campagne.

2010-09-20

Équité salariale :
LE POINT SUR LA CAMPAGNE
 
Dans cette campagne électorale, à date, le Parti progressiste-conservateur évite complètement le sujet de l’équité salariale et le parti libéral ne s’engage pas à adopter une loi sur l’équité salariale pour le secteur privé » déplore Marilyn MacCormack, présidente de la Coalition pour l’équité salariale, lors d’une conférence de presse tenue à Moncton ce matin.
 
Un peu plus d’un an après l’adoption d’une loi pour le secteur public, Marilyn MacCormack s’inquiète du droit à l’équité salariale des 67% des travailleuses néo-brunswickoises qui oeuvrent dans le secteur privé. « On ne peut pas accepter la discrimination contre une partie de la population », affirme-t-elle. Elle s’inquiète aussi du sort réservé aux programmes d’équité salariale commencés avec quatre groupes du secteur privé, soit les travailleuses des garderie, de soins à domicile, des résidences communautaires et des maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale. Le Parti libéral s’est engagé à compléter ces programmes et à inclure de nouveaux groupes de travailleuses, mais le Parti progressiste-conservateur se tait à ce sujet.
 
Tout en félicitant le NPD et le Parti vert pour leur engagement en faveur d’une loi pour le secteur privé, la Coalition exhorte le Parti progressiste-conservateur et le Parti libéral à défendre le droit à l’équité salariale pour toutes. « Il n’est pas trop tard pour s’engager! Une loi sur l’équité salariale est une mesure importante pour les personnes qui occupent des emplois à prédominance féminine, pour leur autonomie financière et pour leur famille. C’est aussi bon pour l’économie de la province car ces personnes dépenseront davantage et paieront davantage d’impôts », rappelle la présidente de la Coalition.
 
L’équité salariale est un salaire égal pour un travail de valeur égale.
 
***
 
ENGAGEMENTS ACTUELS DES PARTIS EN MATIÈRE D’ÉQUITÉ SALARIALE
 
Nouveau Parti Démocratique
« En s’inspirant de ce qui a été fait avec succès au Québec, le NPD présentera un projet de loi sur l’équité salariale. La Loi sur l’équité salariale du NPD exigerait des employeurs qui ont dix employés ou plus de mettre en œuvre un plan d’équité salariale dans un intervalle de quatre ans. Les employeurs n’auraient pas le droit de diminuer les salaires afin d’atteindre l’équité salariale. Tout comme au Québec, l’application de la loi serait surveillée par une commission qui aurait aussi comme mandat d’aider les petites entreprises à se conformer à la loi et de réduire ainsi le fardeau qui leur est imposé par la loi. » (http://npdnb.ca/node/370)
 
Parti vert
« (…) le Parti vert va (…) : Rendre l’équité salariale obligatoire dans le secteur privé. » (Plateforme 2010)
 
Parti Libéral
« Un gouvernement Libéral s’engage à :
• Terminer les ajustements au titre de l’équité salariale pour le personnel des foyers de soins pour aînés et techniciens de services à l’enfance d’ici 2015
• Compléter les évaluations des postes de travail pour les
travailleurs dans les résidences communautaires
• Débuter les évaluations des postes de travail pour les
intervenants auprès de la petite enfance, les travailleurs
dans les résidences communautaires, du programme
ADAPF (activités de développement pour adultes,
programme et formation) et des préposés dans les foyers
de soins spéciaux (Plateforme 2010)
 
Parti Progressiste Conservateur
Aucune mention de l’équité salariale.

 

 

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.