Retour

Nous vous exhortons, Monsieur le Premier ministre!

2011-04-01

Plus de 45 organismes ont signé la déclaration suivante pour demander au Premier ministre Alward de renverser sa décision d'éliminer le Conseil consultatif sur la condition de la femme. La déclaration a été lue en conférence de presse le 31 mars, dernier jour de l'existence du Conseil consultatif, et envoyée au Premier ministre. D’autres organismes s’ajoutent encore et la liste complète sera envoyée de nouveau au Premier ministre. Liste des signataires.

Pour le maintien du Conseil consultatif
sur la condition de la femme au Nouveau-Brunswick
Déclaration
Le 31 mars 2011
Nos organismes sont résolus à exiger le maintien du Conseil consultatif sur la condition de la femme au Nouveau-Brunswick.
Bien que les femmes représentent la moitié de la population provinciale, elles continuent à devoir composer avec des inégalités et des injustices, et leur représentation demeure insuffisante dans divers secteurs de la société.
Le Conseil consultatif est un organisme de droit public. En 1974, des femmes du Nouveau-Brunswick avaient organisé une conférence provinciale qui a abouti à la formation d’un comité spécial; ce comité avait le mandat d’exercer des pressions en vue de mettre sur pied un Conseil consultatif sur la situation de la femme au Nouveau-Brunswick. La loi sur le Conseil consultatif a été adoptée en 1975, et les premières membres ont été nommées en décembre 1977.
Aujourd’hui encore, la participation des femmes dans toutes les sphères sociales se bute à plusieurs obstacles. La faible représentation des femmes dans des postes de pouvoirs décisionnels justifie le besoin du soutien continu de la part d’un organisme public indépendant. Autre argument qui justifie mieux encore ce besoin, c’est l’invisibilité des dossiers relatifs aux femmes sur la place publique.
 
L’efficacité et le succès du Conseil consultatif sont attribuables à son indépendance. Le Conseil établit son propre programme et porte à l’attention du public, ainsi que du ministre, les questions qui concernent les femmes. Ainsi, le Conseil est en mesure de fournir de manière objective les services de recherche et d’information sur les dossiers. Au cours des années, le Conseil a acquis une excellente compréhension des dossiers féminins et a beaucoup accru ses compétences en la matière.
 
Monsieur le Premier ministre, nous vous demandons de vous acquitter de votre engagement :
 
« La transparence au gouvernement est primordiale et un nouveau gouvernement progressiste-conservateur dirigé par David Alward participera activement avec les parties prenantes clés telles que le Conseil consultatif sur la condition de la femme, le Conseil sur la condition des personnes handicapées, et les Premières nations du Nouveau-Brunswick à l’amélioration du caractère inclusif des pouvoirs décisionnels de notre gouvernement ».
 
L’abolition du Conseil est inacceptable puisque déjà trop peu de ressources publiques sont affectées à la promotion et à la mise en œuvre de projets en faveur des droits des femmes. Dans son budget global de l’année financière 2010-2011, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a investi 0,05 pour cent, soit un faible cinq centième de un pour cent. L’abolition du Conseil consultatif représente une réduction budgétaire de 9 pour cent.
 
Nous exhortons le premier ministre à annuler sa décision et à respecter la promesse qu’il a faite aux femmes de travailler de plus près avec le Conseil consultatif. Nous sommes disposées à travailler étroitement avec le gouvernement en vue de renforcer son mandat.
  1. Alliance de la fonction publique du Canada
  2. Alliance des femmes de la francophonie canadienne
  3. Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
  4. Association acadienne et francophone des aînées et aînés du Nouveau-Brunswick
  5. Association canadienne des travailleurs sociaux
  6. Association canadienne pour la promotion des services de garde à l'enfance
  7. Association des bibliothécaires, professeures et professeurs de l'Université de Moncton
  8. Association des juristes d’expression française du Nouveau-Brunswick
  9. Association des parents francophones du Nouveau-Brunswick
  10. Association des travailleurs sociaux du Nouveau-Brunswick
  11. Association francophone des municipalités du N.-B.
  12. À voix égales Nouveau-Brunswick
  13. Business and Professional Women’s Clubs of New Brunswick
  14. Canadian Federation of University Women - Atlantic Regional Council
  15. Carrefour pour femmes Inc.
  16. Club des femmes de carrière du Sud-est du Nouveau-Brunswick
  17. Coalition des services de garde à l’enfance du Nouveau-Brunswick
  18. Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick
  19. Coalition pour les droits des aînés et des résidants des foyers de soins
  20. Congrès du travail du Canada
  21. Conseil du travail de Moncton et région
  22. Fédération canadienne de femmes de carrière professionnelles et commerciales
  23. Fédération des étudiants et étudiantes du Centre universitaire de Moncton
  24. Fédération des femmes acadiennes et francophones du Nouveau-Brunswick
  25. Fédération des syndicalistes à la retraite du Nouveau-Brunswick  
  26. Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick
  27. Fredericton NB Rebelles
  28. Front commun pour la justice sociale
  29. International Longshoremen’s Association, local 273
  30. Moncton Regional Learning Council
  31. Organisation des retraité(e)s des Métallos, Chapitre MA-1
  32. Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick
  33. Religieuses de Notre-Dame-du-Sacré-Cœur
  34. Réseau Catholique pour l’Égalité des Femmes du Nouveau-Brunswick
  35. Riverview Seniors Club
  36. SCEP
  37. SCFP Nouveau-Brunswick
  38. Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick
  39. Société Femmes Équité Atlantique
  40. Support aux parents uniques Inc.
  41. Syndicat de l’emploi et de l’immigration du Canada, région du Nouveau-Brunswick
  42. Syndicat des Travailleurs et Travailleuses des Postes – Région atlantique
  43. TCA Canada
  44. TUAC  Local 1288P
  45. Urban Core Support Network
  46. YWCA de Moncton

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.