Retour

Forum: Balises et sons de cloche : Cap sur l'équité salariale au Nouveau-Brunswick

2012-05-16

Pour diffusion immédiate
 
Forum:
Balises et sons de cloche :
Cap sur l’équité salariale au Nouveau-Brunswick
Salle 142, Pavillon Adrien-J.-Cormier, Université de Moncton
409, avenue Université, Moncton
Le samedi 19 mai 2012, de 9h30 à 12h30
 
 
Les récents résultats des exercices d’équité salariale pour le personnel de trois groupes du secteur privé seront probablement au centre des discussions lors d’un forum sur l’équité salariale, organisé par la Coalition pour l’équité salariale du N.-B., ce samedi 19 mai à Moncton.
 
En effet, le forum Balises et sons de cloche: Cap sur l’équité salariale au Nouveau-Brunswick fera le point sur l’évolution de l’équité salariale dans les secteurs public et privé du Nouveau-Brunswick et permettra d’en discuter en profondeur. L’un des plus récents développements concerne les résultats obtenus pour le personnel des services de garde, de soutien à domicile et des maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale.
 
« Nous sommes particulièrement surprises des résultats obtenus par le gouvernement. À prime abord, ils ne semblent pas crédibles. Nous voulons une transparence complète de l’information pour le personnel concerné », affirme Vallie Stearns, présidente de la Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick.
 
Vendredi dernier, lors de la présentation des estimés budgétaires de la Direction des questions féminines, le gouvernement a fait connaître les salaires déterminés par les exercices d’équité salariale mis en place il y a quelques années. Huit classifications d’emplois ont été évaluées, mais selon les calculs du gouvernement, seules deux de ces classifications obtiendront des ajustements dignes de mention : le personnel de soutien des services de garde obtiendront 12,52 $ l’heure après un ajustement de 2,52 $ l’heure étalé sur cinq ans et les travailleuses de soutien à domicile auront 13,15 $ l’heure après un ajustement de 2,15 $ l’heure étalé aussi sur cinq ans.
 
À la surprise de la Coalition, la ministre responsable pour la Condition de la femme, Margaret-Ann Blaney, a annoncé que le « salaire équitable » pour les intervenantes de crise des maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale avait été évalué à 13,40 $ l’heure alors que le « salaire équitable » du personnel d’encadrement des services de garde serait de 13,32 $ l’heure.
 
La Coalition demande la divulgation complète des rapports des exercices d’équité salariale. « Nous demandons les rapports sur la méthodologie et les résultats depuis plus d’un an », rappelle la présidente de la Coalition. « Les résultats sont maintenant sur la place publique, mais nous ne pouvons pas comprendre comment le gouvernement a atteint ces conclusions tant que la méthodologie complète et les résultats obtenus à chaque étape soient aussi rendus publics ».
 
Le forum est ouvert au public. L’information pour s’inscrire est disponible sur le site internet de la Coalition : www.equite-equity.com. Le forum sera suivi par l’AGA de la Coalition en après-midi.
 
 
- 30 -
 
Information:
Vallie Stearns, présidente, 232-3742
Johanne Perron, directrice générale, 855-0002

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.