Retour

La Coalition continue ses pressions au fédéral

La Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick effectue toujours des pressions auprès du gouvernement fédéral pour contester les coupures subies cette année.
Le mercredi 26 mai 2010, Johanne Perron, directrice générale de la Coalition, ainsi que des représentantes de trois autres groupes de femmes, furent invitées à rencontrer le Comité permanent de la condition féminine de la Chambre des communes à titre de témoin. Johanne a donné un exposé sur la perspective de la Coalition face aux coupures qu'elle a subies. Vous pouvez consulter la transcription ou l’enregistrement audio de la rencontre ici, en cliquant sur la date du 26 mai 2010.
De plus, la Coalition fut invitée à une table ronde organisée par le député fédéral Ken Dryden, du Parti libéral, le lundi, 14 juin 2010. Cette table ronde avait pour but de mettre en lumière l’importance des services offerts par plusieurs organismes communautaires et l’impact que les coupures du gouvernement ont eu sur ces organismes. 14 organismes y ont participé, dont l’Assemblée des Premières nations, Centre international MATCH, Oxfam et Womanspace.
Huberte Gautreau, vice-président francophone de la Coalition, a fait l’intervention suivante :
« La Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick est un regroupement d’environ 700 individus et 81 organismes qui revendiquent une loi sur l’équité salariale pour l’ensemble des travailleuses et travailleurs du Nouveau-Brunswick.
 
Nos efforts passés ont amené le gouvernement du Nouveau-Brunswick à adopter une loi sur l’équité salariale dans le secteur public. Cette loi entrait en vigueur le 1er avril 2010. De plus, cinq groupes non inclus dans le secteur public participent à des programmes d’équité salariale : garderies, soins à domicile, foyers de soin, maison d’hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale et résidences communautaires. Le gouvernement leur a promis des ajustements dès 2010.
 
Depuis sa fondation, issue de la Marche mondiale des femmes NB de l’an 2000, la Coalition donne une voix aux femmes et hommes qui occupent des emplois à prédominance féminine au Nouveau-Brunswick afin que leur travail soit reconnu et payé au même niveau que les emplois masculins de même valeur. Elle leur offre de l’information et leur permet de s’organiser pour rencontrer les décideurs publics et les sensibiliser à leur situation.
 
De telles prises de position de la société civile jouent un rôle important dans une démocratie. Si non, les personnes les plus vulnérables ne peuvent participer au débat public ni faire valoir leurs besoins.
 
À cause de son expérience acquise au cours de ces derniers 10 ans, la Coalition était devenue une des voies les plus importantes pour les femmes de la province et jouait un rôle très important de sensibilisation sur le pouvoir qu’elles peuvent exercer dans notre système démocratique canadien. Les politiques actuelles sont vues comme un muselage de la voix des femmes du NB. »

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.