Retour

Violence et équité salariale (Janice Gray)

Le 6 décembre, la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, nous rendons de nouveau hommage aux 14 étudiantes massacrées en 1989 à l'École polytechnique de Montréal. 23 ans plus tard, alors que l'année 2012 touche à sa fin, ce jour détient toujours une grande importance, non seulement afin d’honorer les vies qui ont été tragiquement écourtées mais aussi parce que la violence contre les femmes est toujours un problème urgent. Bien que de grands pas aient été faits pour promouvoir l'égalité entre les sexes, les femmes sont encore victimes de violence, même dans les pays développés tels que le Canada. Évidemment, il s’agit d’un problème complexe qui n'est pas facilement résolu, mais le lien entre la violence et l'inégalité économique ne peut pas être ignoré. Les femmes composent toujours la majorité des pauvres au Canada, en partie parce qu'elles gagnent toujours moins d'argent que les hommes. La pauvreté rend des femmes vulnérables, ce qui accroît de manière significative leur risque de victimisation. De plus, elles doivent souvent dépendre d’un partenaire afin d’assurer leur sécurité financière, ce qui peut empêcher certaines femmes de quitter une relation abusive. En effet, l'indice de pauvreté des mères monoparentales est le plus élevé parmi tous les types de famille. Il y a plusieurs raisons qui font que les femmes gagnent moins que les hommes, mais certaines études démontrent que c’est principalement dû à la discrimination à l'égard des femmes. Les emplois à prédominance féminine ont longtemps été sous-évalués et, par conséquent, sont souvent sous-payés. C'est pourquoi le gouvernement doit s'assurer que l'équité salariale est convenablement assurée dans le secteur parapublic et pourquoi une loi couvrant le secteur privé est si essentielle. Ce n'est pas simplement une question de justice, mais également de survie.

Janice Gray

make donations

Vous appuyez une loi sur l'équité salariale et voulez suivre ce dossier de plus près? Adhérez à notre organisme!

Notre bulletin paraît 2 à 4 fois par année. Consultez la dernière édition de ce dernier!

Archives

© 2017 Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick Inc.